CompétitionFestivitésImportantRésultats

L’étape du Tour Cyclo 2022

3 membres de Creusot Vélo Sport se sont alignés sur l’Etape du Tour Cyclo 2022, entre Briançon et l’aile d’Huez, par les cols mythiques du Lauraret, Galibier, Télégraphe, Croix de Fer, et Alpe d’Huez.

Baptiste Charles termine 2033ème: Son résultat détaillé

Julien Desgouilles termine 2100ème: Son résultat détaillé

Florian Bornet termine 4108ème: Son résultat détaillé

Félicitations à tous les 3 pour être finisher d’une telle épreuve, avec un dénivelé et une chaleur importante.

Baptiste et Florian avant le départ de Briançon

Les propos de Julien, le plus aguerri sur cette épreuve:

« Un petit résumé de ma course et des photos magnifiques.

Pas grand chose à dire sur une épreuve comme celle-ci où tu te concentre exclusivement à ton propre effort et non pas à ce que font les autres.
Gérer du début à la fin au capteur de puissance en zone 2 et un peu de 3 dans les cols (endurance) et ne surtout pas faire d’intensité pour éviter les crampes comme j’ai eu au Ventoux (on apprend de ces erreurs, sur les épreuves longues ça pardonne pas si t’es dans le rouge).
Départ SAS 10 donc 10 000 concurrent devant moi (départ du sas 0 par vague de 1000 et ça suit toutes les 7min30), bcp de monde à doublé hallucinant des fois bloqué tellement il y avait de monde dans le Galibier et la Croix de Fer 😱.

De bonnes sensations, je monte le Lautaret/Galibier à mon rythme, en voyant du monde se mettant dans le rouge 😱. On profite des paysages magnifiques.
À la bascule, le moment que je redoutais, la descente technique avec des beaux lacets, un peu trop sur les freins car surtout en faisant attention au autres car bcp de mauvais descendeurs qui prenais des trajectoires bizarres, la prudence était de mise.
Le ravitaillement à Valloire, quel chantier, des milliers de cyclistes, pas facile, je prends mes bidons et les fait remplir vite fait et on repars (pour l’alimentation j’avais prévu pour toute la course).

Dans la vallée de Saint Michel de Maurienne jusqu’à Saint Jean de Maurienne, je choppe un groupe d’une vingtaine de coureurs ça roule bien, je prends mon petit relais et me cale au chaud dans les roues.
Puis on attaque le gros morceau de la journée: la croix de fer, un col difficile car il est long, pente irrégulière et avec de gros %.
La chaleur est là, on a dépassé facilement les 30 degrés, c’est la fournaise. Certains ont pris des coups de chaud et/ou des crampes. Moi je continue toujours sûr mon rythme de croisière, avec en tête une seul chose, vivement le ravitaillement 🥵.
Ravito à Saint Sorlin d’Arves, on fait le plein et on continue l’ascension jusqu’au sommet avec un panorama magnifique 😍

On bascule dans la descente, ça roule mieux que dans le Galibier, on prends du plaisir avec des vues sur des lacs à l’eau bleus turquoise, splendide.

On arrive dans la vallée, de Allemont à Bourg d’Oisans, toujours avec un groupe pour s’abriter du vent et toujours en prenant mon petit relais normal 🙂
Puis on arrive dans la grosse bosses final 😂, l’Alpes d’Huez et ces 21 virages mythiques. Dans une chaleur encore plus chaude, on frôle les 40 degrés. La fatigue se fait sentir, on fini comme on peu. Les supporters le long du col nous remotive. Les hollandais sont déjà dans leur virage, quelle ambiance 🥳, ça va donner le 14 pour le passage des pros. Ma gestion de l’effort paye, le monde que j’ai récupéré sur ce col là, incroyable. Beaucoup de coureurs arrêter à l’ombre ou à pied en poussant le vélo. Voilà la flamme rouge, je peux accélérer le rythme et finir au sprint sur la ligne d’arrivée 🙂

Content d’avoir terminé et fière. Une épreuve comme celle-ci se mérite comme m’a dit Séb sur strava 😉.
Des mois de préparation à l’entraînement, ça paye faut être patient et assidue. Le cyclisme est un sport des plus difficile et exigeant 💪

Bravo 👏 à tous les participants car difficile de trouver une épreuve plus dur, faut être costaud. Sur les 16 000 inscrits apparemment 11 000 ont pris le départ d’après le Dauphiné libéré, 8685 finisher, bcp d’abandon et de hors délais.

Une bien belle expérience… »

Article précédent

Prix d'Ouroux et saint Christophe 2022

Article suivant

Adieu Christian

Sébastien

Sébastien

Webmaster et Rédacteur sur www.creusotvs.com, cycliste accompli, et créateur de site web à ses heures perdues, qui sont très rares... Sur www.sebastienlandre.com.

Aucun Commentaire

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.