Cyclisme ProGalerie Photos

Critérium en l’honneur de Vino

Voici quelques images du récent critérium d’adieu à la compétition d’Alexandre Vinokourov sur le port de Monaco. Le champion Olympique était accompagné de ses enfants qui ont ouvert la course pendant quelques tours ainsi que d’une belle brochette de champions à commencer par le récent champion du monde Philippe Gilbert, de Christopher Froome, et Vincenzo Niballi, 2ème et 3ème du dernier tour de France d’Eddy Merckx (en rouge), tous résidents Monégasques (comme chacun sait: uniquement pour la douceur du climat), mais aussi de Richard Virenque (V7), Jacky Durand, Vincent Lavenu, et bien d’autres dont la presque totalité de l’équipe Astana. Si quelques-uns ont rapidement mis la flèche, le final fut de toute beauté, même si la victoire est bien entendu revenue au Kazak. Ambiance très décontractée, coureurs très abordables, la palme revenant sans conteste au Britannique Christopher Froome, d’une gentillesse exceptionnelle. La Galerie Photos de ce critérium de Paul Marpaud:

Article précédent

Sortie CVS mercredi 17 octobre 2012

Article suivant

Galerie Photos de Clessé

Sébastien

Sébastien

Webmaster et Rédacteur sur www.creusotvs.com, cycliste accompli, et créateur de site web à ses heures perdues, qui sont très rares... Sur www.sebastienlandre.com.

4 Commentaires

  1. Sebastien
    20 octobre 2012 at 10 h 03 min — Répondre

    Il y avait du beau monde à ce critérium

  2. Avatar
    CHEVILLARD
    20 octobre 2012 at 19 h 06 min — Répondre

    chapeau pour les photos que du beau monde salut paul

  3. Avatar
    A.AUFFRAY
    21 octobre 2012 at 8 h 22 min — Répondre

    Bonjour Paul et merci pour ces belles photos. As-tu ramené un autre souvenir de cette journée passée au milieu de ces pros?

  4. Avatar
    Paul
    22 octobre 2012 at 6 h 56 min — Répondre

    Je confirme, excellente journée à Monaco, surtout très décontractée. Ambiance fin de saison, coureurs très abordables avant et après la course. Lors des 10 premiers tours les enfants de Vino roulaient 100m devant le peloton, l’allure était donc modeste; à un tour je me suis même permis de me mettre au milieu de la route, très large, pour prendre une photo, les coureurs passant de chaque coté sans qu’aucun ne rouspète, super.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *